Ce dimanche 7 mai, sortie spéciale Les Trois Frontières, version Mathy P.

Le parcours Le parcours

Revivez le parcours en interactif et en intégralité grâce à Jean-Henri

Dix coureurs au départ en ce dimanche de mai couvert, mais sec … Dix et demi, en fait, car, petit contretemps oblige, je suis parti en retard et ai donc décidé de rejoindre le groupe à Fléron plutôt qu’à Beyne.

Le groupe à Beyne (1) Le groupe à Beyne (1) Le groupe à Beyne (2) Le groupe à Beyne (2) Le groupe à Beyne (2) Le groupe à Beyne (2)

Au départ, donc, les 4 As (Michel C., Jean-Henri C., Philippe H . et Mathy P.), qui, comme les mousquetaires, étaient en fait un de plus, soit cinq, avec Gabriele T., flanqués de 6 « B » : Jean G., Laurent J., Jose L., Christian S., Toussaint V. et, à partir de Fléron, votre serviteur.

Le groupe à Fléron (1) Le groupe à Fléron (1) Le groupe à Fléron (2) Le groupe à Fléron (2)

Début assez calme et connu par Fléron, Soumagne, José, Herve et Charneux, mais le fait de le faire à l’envers est quelque peu perturbant. Jean nous quitte dès le Plateau de Herve, appelé par d’autres devoirs (conjugaux, m'a-t-on soufflé, mais je n'ai pas demandé confirmation 😝), et c’est donc à dix que nous poursuivons la route par Aubel, Hagelstein, Sinnich, Sippenaeken et Gemmenich.

Seule frayeur lors de l'aller, suite à un ralentissement général provoqué par un ennui technique de Laurent, Philippe et Michel décident de jouer aux autos-tamponneuses ! Heureusement, le petit accrochage est sans gravité, et nous repartons de plus belle.

Notre but, la Borne des Trois Frontières, est atteint après 45 km et 2 heures de route.

A la Borne des Trois Frontières A la Borne des Trois Frontières Un p'tit selfie Un p'tit selfie

Le retour emprunte, sur une vingtaine de kilomètres, le Limbourg Néerlandais (par Vaals, Raeren, Epen, Heijenrath et Slenaken) avant un retour lui aussi assez classique par la vallée des Fourons, Dalhem et Barchon.

Christian et Gabriel Christian et Gabriel Michel et Toussaint patientent Michel et Toussaint patientent Philippe et Jose Philippe et Jose Vincent Vincent Mathy Mathy Laurent Laurent

Philippe, décidément très en verve, se propose de changer de partenaire de jeu, et c'est avec une voiture, lui coupant brutalement la route, qu'il manque cette fois de s'accrocher à l'entrée de la vallée des Fourons. Fort heureusement, nous en sommes quittes, cette fois encore, avec une grosse frayeur.

Notre ami Marcel T., grand spécialiste en la matière, n’étant pas présent, ce sont donc Christian (juste après la belle frayeur de Philippe) et Philippe lui même (peu avant Barchon) qui se sont chargés des habituelles crevaisons et ont lourdement fait chuter la moyenne …

Christian prèfère laisser le boulot à Michel ... Christian prèfère laisser le boulot à Michel ... ... pendant que Philippe examine d'éventuels dégâts. ... pendant que Philippe examine d'éventuels dégâts. En attendant Philippe ... En attendant Philippe ...

Michel et Gabriel nous quittent avant Barchon pour retrouver la vallée de la Meuse, Mathy à Queue-du-Bois, et le reste du groupe se scinde sur la N3, l’heure un peu tardive ne nous autorisant pas à aller prendre l’habituel apéro chez Pasquale … Pas grave, je l’ai pris en rentrant chez moi, na !

En résumé, un très beau parcours concocté par notre président Mathy P., certes vallonné mais pas du tout infaisable, une allure adaptée à tous (même à mes malheureux 1300 km) et un temps agréable ont fait de cette sortie une belle réussite.

Un grand merci à Mathy, donc, pour ce magnifique parcours. Un seul regret : ne pas avoir eu le temps de m’arrêter pour faire quelques photos du paysage 😝.

Vincent.

Photographes: Jean-Henri C. et Vincent C.

Vincent Vincent Michel Michel Jean-Henri Jean-Henri Jean Jean Philippe Philippe Laurent Laurent Jose Jose Mathy Mathy Christian Christian Gabriele Gabriele Toussaint Toussaint

11 participants (93km):

dimanche 07 mai 2017 à 08h45

LES TROIS FRONTIÈRES 2017