Ce dimanche 25 juin, toute première spéciale Esneux-Rochefort-Esneux sous la conduite de Christian Spronck.

Le parcours:

Le parcours Le parcours

Très beau parcours proposé par Christian, rendu un peu difficile à l'aller du fait d'un assez dérangeant vent de face:
145 km, 28 km/h de moyenne et environ 1500 mètres de dénivelé positif.

Vidéo 1: C'est quoi, une côte ? Vous voilà prévenus ;-)

Vidéo 2: le long de l'Ourthe, entre Petite et Grande-Eneille (Rassure-toi Phil, j'ai coupé la fin 😊)

Dimanche, 7h du matin, le réveil sonne. Coup d’œil vers l’extérieur : ciel gris et il pleut … Bof ! D’autant que cela fait plusieurs jours que je ne suis pas en forme … J’y vas-t-y - J’y vas-t-y pas ?

Oui mais, c’est la toute première sortie organisée par Christian, et dans une bien belle région … Un petit effort s’impose. Nouveau coup d’œil, sur le site de l’IRM cette fois. Pas de pluie prévue après 9h. Allez ! On déjeune et on se prépare car le vélo a besoin d’un coup d’huile. Moi aussi, mais c’est plus compliqué.

8h15. Flute (pour ne pas dire autre chose), la pluie redouble … J’y vas-t-y - J’y vas-t-y pas ?

Oui mais, si je n’y vais pas, Ignace va encore dire que j’ai peur de trois gouttes de pluie, comme lors de la sortie Mehaigne et Burdinale de l’an dernier …

8h30, je me décide enfin à partir … Mais du coup, je suis à la bourre !

8h55, Esneux. Il ne pleut plus, mais il n’y a pas grand monde au rendez-vous. Par contre, c’est du lourd ! En plus de Christian, l’organisateur du jour, sont présents Mathy P. et Philippe H. Et de me reposer la même question … J’y vas-t-y - J’y vas-t-y pas ?

Oui mais, comme me le fait remarquer Philippe, je ne suis quand même pas venu jusque là pour ne pas rouler !

Le groupe à Esneux Le groupe à Esneux

Jean D. est là aussi, avec la camionnette, mais comme nous ne sommes que quatre, nous lui rendons sa liberté et son dimanche, ce qui m’amène à faire un transfert rapide de mon sac à dos vers mes poches … oubliant mes tartines au passage !

Nous partons avec quelques minutes de retard sur l’horaire prévu, mais sur des routes qui s’assèchent déjà. De bon augure pour la suite. La première partie est en terrain connu : Hout-si-Plout, Limont, Tavier et Ellemelle, mais au lieu de retourner alors vers Hamoir, nous continuons de plus belle au sud-ouest vers Béemont, Clavier et Bois avant de descendre plein sud vers Somme-Leuze, empruntant au passage sur 3 ou 4 kilomètres la N63. Pas top, mais l’état des routes secondaires, plus proches des chemins de brousse que de toute autre chose, ne nous laisse pas le choix.

Belle descente aux alentours de Somme-Leuez Belle descente aux alentours de Somme-Leuez

Nous poursuivons par Petite-Eneille, qui fut autrefois la patrie de Christian, ce qui explique sa connaissance de la région, et rejoignons la vallée de l’Ourthe, bien asséchée en ce mois de juin.

Le long de l'Ourthe, entre Petite et Grande Eneille Le long de l'Ourthe, entre Petite et Grande Eneille

Nous suivons l’Ourthe, ou ce qu’il en reste, jusque Noiseux, puis reprenons la direction du sud-ouest par Baillonvile, Waillet, Hogne, Buissonville, Briquemont et Jamblinne, où nous rejoignons la vallée de la Lesse, chère à mon enfance.

L’aller, comme le disait Christian, ne contient pas de côtes. Par contre, il n’y a quasiment aucun mètre de plat : ça monte ou ça descend. De plus un constant vent de trois-quart face ne me facilite pas les choses. Fort heureusement, mes trois compagnons d’échappée se chargent fort gracieusement de la totalité du travail, me laissant m’abriter derrière eux.

De plus les paysages sont superbes et, pour ne rien gâcher, la circulation automobile est quasi inexistante ! C’est donc un vrai plaisir d’emprunter ces petites routes où le paysage change à chaque tournant.

L'endroit recèle cependant un danger inattendu: abeille, bourdon, guêpe ou frelon, nous ne savons trop quel animal a eu l'outrecuidance de s'attaquer à la lèvre de Philippe, mais en tout cas, il ou elle lui a fait pousser un sacré juron !

Nous venons entretemps d’atteindre le point le plus à l’ouest du parcours. A partir de maintenant, nous suivons la direction sud-est à travers les jolis villages de Villers-sur-Lesse, Lessive (naguère célèbre pour le site de l'ancienne R.T.T. et ses antennes paraboliques), Eprave et son moulin et enfin Han-sur-Lesse, point le plus méridional du parcours, où nous nous arrêtons pour une pause casse-croûte bien méritée.

Rue des Platanes, entre Villers-sur-Lesse et Lessive Rue des Platanes, entre Villers-sur-Lesse et Lessive A Eprave, au Domaine du vieux Moulin A Eprave, au Domaine du vieux Moulin Pause casse-croûte à Han-sur-Lesse Pause casse-croûte à Han-sur-Lesse Pause casse-croûte à Han-sur-Lesse Pause casse-croûte à Han-sur-Lesse

Le retour s’entame par une petite bosse vers Rochefort, que nous traversons pour entamer la première « vraie » côte du parcours, côte qui nous mène vers le Plateau du Gerny par les villages de Humain et Aye, avant de rejoindre, à Waillet, le chemin effectué à l’aller pendant quelques kilomètres.

Sur le Plateau du Gerny, à Humain Sur le Plateau du Gerny, à Humain

Nous retrouvons l’Ourthe à Noiseux pour filer droit devant vers Petithan et Durbuy, retrouvant ainsi peu ou prou le retour de la Spéciale de La Roche par Tohogne, Hamoir et Comblain.

Le retour, effectué vent dans le dos, se passe sans problème et nous permet d’augmenter sensiblement la moyenne.

Rentrés à Esneux, nous goutons à un rafraichissement bien mérité (je vous laisse deviner ce que contient le verre de Philippe 😉 ) avant que Mathy et Philippe ne … réenfourchent leur bicyclette ! Ils sont en effet venus au rendez-vous à vélo, augmentant ainsi la distance de plus de 30 km !

A la terrasse du Bellevue à Esneux A la terrasse du Bellevue à Esneux

A noter que cette spéciale nous a permis de visiter trois provinces, celles de Liège, Namur et Luxembourg.

Vincent.

Photos: Vincent

N.B.: Quelques heures plus tard, j'eus la surprise de lire ceci sur FB. Hé quoi Ignace, tu as peur de la pluie à présent ? 😉 😉

J'y vas-t-y, j'y vas-t-y pas ? J'y vas-t-y, j'y vas-t-y pas ?

Vincent Vincent Philippe Philippe Mathy Mathy Christian Christian

4 participants:

Esneux-Rochefort-Esneux ou « les Trois Provinces » 2017 (org. Christian S.)