23 membres présents pour cette Assemblée Générale 2018. C'est très peu ...

Assemblée Générale Assemblée Générale Assemblée Générale Assemblée Générale Assemblée Générale Assemblée Générale

Mais le nombre ne faisant rien à l'affaire, pour paraphraser Georges Brassens, ceci n'a pas empêché la réunion d'être houleuse ... Très houleuse même ... Trop houleuse, en fait ... Beaucoup trop ... Et ce malgré le discours d'ouverture de notre président.

Tristes, voire même inacceptables, les insultes qui ont été proférées ...
Et si l'on peut encore avoir un peu de compréhension lorsque cela se passe à chaud, dans le feu de l'action, que dire quand ces mêmes insultes sont répétées le lendemain, à froid et par écrit ?
Chacun comprendra, j'espère, que celles-ci ont valu à son auteur une exclusion définitive du club ...

Pourquoi ce tumulte, se demanderont les absents ... Et bien principalement suite à deux décisions prises par le comité :

  1. - Faire respecter les heures et lieux de départ des diverses sorties du club, et en particulier celles du mardi et du jeudi, fixées à 13h30;
  2. - Interdire les vélos électriques au sein du peloton du C.C.P.L.

Rappelons en effet que l'un des buts d'un club, c'est de permettre à ses membres de se rencontrer, ce qui n'est guère possible si chacun part à des heures différentes. Notons également que cela faisait plus de deux ans que le comité essayait d'obtenir un consensus à ce sujet, notamment en organisant des réunions avec les membres concernés, mais sans succès.

Concernant les vélos électriques, le C.C.P.L. reste un club à vocation sportive. Si l'on pouvait comprendre une utilisation ponctuelle destinée à pallier une courte période de méforme, ceci ne devait pas devenir la règle. Or, c'est malheureusement devenu le cas.
Ajoutons que le poids supérieur de ces vélos les rend moins maniables et donc plus dangereux au sein d'un groupe.
Mais surtout, est venu s'ajouter une surenchère au niveau de la motorisation qui fait que l'un au moins des vélos électriques présents au sein du peloton en 2017 n'est en fait plus un vélo (d'un point de vue légal) mais bien un cyclomoteur (classe P), et est donc soumis à d'autres règles de circulation. Le comité ne tenait nullement à prendre la responsabilité de la présence de ce(s) cyclomoteur(s) au sein de ses organisations et a donc décidé de trancher dans le vif.

Pour ce qui est de la trésorerie, les finances sont saines et nous n'avons pas de souci à nous faire. Il faut toutefois noter que le budget 2017 est tout juste à l'équilibre. Pas de quoi faire des folies, donc.

Vincent C.

Photos : Helem 58, aka Michel L.

NdA : le même type de comportement agressif, voire menaçant, s'étant reproduit à plusieurs reprises entre l'A.G. et la rédaction de cet article, tant vis-à-vis de membres du comité que de capitaines de route, voire même les deux (!!), il me semble nécessaire de rappeler à certains que, membres du comité ou capitaine de route, nous sommes tous bénévoles et que nous donnons de notre temps pour votre plaisir, mais qu'en aucun cas notre vocation première n'est de jouer aux gendarmes ! Si l'un ou l'autre des membres du club n'est pas satisfait de la manière dont le comité gère les choses, il lui est tout-à-fait loisible de poser sa candidature au sein dudit comité de façon à faire entendre sa voix. Mais que les choses soient claires, et ceci s'adresse en particulier aux trois ou quatre personnes qui se sont montrées extrêmement agressives ces derniers mois, le comité actuel n'a pas l'intention de tolérer plus longtemps ni agression verbale, ni, moins encore, menace d'agression physique !

Jean-Marie Jean-Marie Riccardo Riccardo Vincent Vincent Michel Michel Maurice Maurice Daniel Daniel Jean Jean Salvatore Salvatore Francis Francis Philippe Philippe Michel Michel Luc Luc Domenico Domenico Jacky Jacky Mathy Mathy Hubert Hubert Christian Christian Marcel Marcel Yvon Yvon Laurent Laurent Jean-Claude Jean-Claude Roger Roger Bernard Bernard

23 participants:

Assemblée Générale 2017