Brrrrrrrrrrr … Fait pas chaud !

Est-ce le temps peu engageant, la température qui n’a rien d’estivale ou la perspective d’escalader quelques un des 25 Bergs de l’Amstel Gold Race qui a à ce point refroidi l’ardeur des CCPListes ?
Comme pour le fromage, sans doute: un peu de tout ...

Les 3 Mousquetaires (qui étaient quatre) à Jupille Les 3 Mousquetaires (qui étaient quatre) à Jupille

Toujours est-il que nous n’étions que quatre au départ à Jupille : l’organisateur du jour, Philippe H., ainsi que Marcel T., Domenico M. et Vincent C.. Philippe avait pourtant bien précisé qu’il était facile d’alléger le parcours au moyen de quelques raccourcis bien choisis. C’est d’ailleurs ce qu’à fait Domenico car certains de ces monticules sont malgré tout un peu effrayants : le Keutenberg, bien sûr, et son passage à 22%, mais aussi le Kruisberg et l’Eyserbosweg, avec leurs 8,8 et 9,3 % moyens. Personnellement, c’est ce dernier que je crains le plus.

Après avoir escaladé le Loorberg, et non sans m’avoir largement ravitaillé, ce qui a attisé la curiosité de Philippe, Domenico nous a donc quitté pour concocter son petit parcours personnel, lui aussi bien vallonné mais un peu moins long.
Conséquence directe de son lâche abandon (je rigole), je me suis retrouvé seul avec deux des cracks du peloton ... ce qui fait que je n’ai pas pris un mètre de relais de toute la sortie ! Le rythme a en effet été soutenu et ne m’a pas permis de participer à l’effort collectif 😉. Mais, comme à chaque fois d’ailleurs, tant Philippe que Marcel ont veillé à ne pas asphyxier le « petit dernier » et la sortie, bien que froide et assez dure, n’en a pas moins été très agréable.

Après le Loorberg, nous nous sommes donc farcis le Kruisberg, l’Eyserbosweg, le Fromberg (non, ce n’est pas la butte à Froomey), le Keutenberg (au sommet duquel nous sommes photographiés) et le Cauberg, avant un retour un peu moins vallonné mais pas vraiment plat non plus par Margraten, Sint Geertruid, Banholt et Mesch.

Au sommet du Keutenberg Au sommet du Keutenberg Au sommet du Keutenberg Au sommet du Keutenberg

Pas de verre du Club Pas de verre du Club



La longueur du parcours et l'arrivée à Jupille nous ont fait escamoter le traditionnel verre du Club, et je n’étais malgré tout pas fâché d’être descendu en voiture ... La remontée de Jupille vers Beyne m’aurait semblé bien difficile.

Vincent Chabart

Photos: Vincent C.

Le parcours et les chiffres:

Le parcours Le parcours




105 km (parcours officiel),
1000 m de dénivelé positif (en fait, ça va encore !) à environ
25 km/h de moyenne.

N.B. : désolé pour le peu de photos, mais, outre le rythme relativement élevé de la sortie, l’appareil photo du club commence à subir le poids des ans ... et d’une utilisation assez intensive.

Domenico Domenico

1 participant (80km):

Vincent Vincent Philippe Philippe Marcel Marcel

3 participants (105km):

samedi 25 août 2018 à 08h30

Finale de l'Amstel Gold Race 2018